Arénicole et Coronavirus

Vous avez tous observé les tortillons de sable produits par le « ver de côte »  ou « ver de sable » ou encore Arénicole (nom scientifique francisé).
Pendant longtemps ce ver n’a eu qu’une utilité pour l’homme : servir d’appât aux pêcheurs.
Mais comment cet animal marin qui, à marée haute, filtre avec ses branchies l’oxygène dissous dans l’eau, peut survivre plusieurs heures durant la marée basse ???
Parce que le sang de cette espèce et plus particulièrement son hémoglobine a des propriétés étonnantes.  L’hémoglobine de l’Arénicole peut fixer 50 fois plus d’oxygène que celle de l’homme tout en étant 250 fois plus petite.
Et surtout et contrairement à la nôtre, elle n’est pas « emballée » dans des globules rouges qui déterminent le groupe sanguin (A, B, O…) et donc ne pose pas de problème de compatibilité.

Face à la pandémie actuelle et la pénurie d’appareils de respiration le sang de cet animal pourrait sauver des vies.

L’entreprise bretonne Hemarina a développé un transporteur d’oxygène universel issu de l’hémoglobine de l’Arénicole : la molécule Hemo2life, qui possède une capacité oxygénante remarquable pourrait donc contribuer à sauver les malades victimes du syndrome de détresse respiratoire aigüe, caractéristique des cas graves du Covid-19.
La molécule Hemo2life est déjà utilisée pour l’oxygénation de greffons rénaux avant une transplantation, ce qui permet de les préserver beaucoup plus longtemps.
« Dans le cadre de l’épidémie du Covid-19, cette même molécule doit pouvoir aider les malades victimes du syndrome de détresse respiratoire aigüe sachant qu’elle a une capacité oxygénante 40 fois supérieure à celle de l’hémoglobine des vertébrés », déclare le PDG de l’entreprise.
Autre atout de la molécule produite par la société Hemarina, sa taille qui est 250 fois plus petite qu’un globule rouge. Elle peut passer dans des endroits où la circulation est réduite.
La société dispose dans ses congélateurs d’un stock de doses et pourrait augmenter fortement sa production grâce à sa ferme d’élevage de vers.   Chacune des doses est présentée sous forme d’une poudre conditionnée dans un flacon de 30 mg à diluer dans une solution de perfusion.

Ci-dessous un individu, tortillons de fèces sur le sable

Hémoglobine : molécule qui  fixe l’oxygène, le transporte dans le sang, et le délivre aux cellules du corps pour assurer leur bon fonctionnement. Elle contient du fer et donne sa couleur rouge au sang.
Pandémie : épidémie à caractère mondial. La grippe espagnole, de 1918 à 1920, a été l’une des pandémies les plus mortelles de l’histoire de l’Humanité, avec de 20 à 40 millions de morts.

Cet article a été publié dans biologie aquatique, images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s