HTML5 : la balise PICTURE

Il est absurde d’afficher sur l’écran minuscule d’un smartphone une image haute résolution (donc une image lourde).
Ces images qui pèsent plus d’un demi méga doivent être réservées aux grands écrans et encore si elles sont affichées « plein écran ».
Grâce à la balise PICTURE  de HTML 5  il est possible de changer d’image en fonction de la taille de l’écran.

Lire la suite

 

Publié dans HTML, images | Laisser un commentaire

Le pangolin

Le Pangolin est probablement un des transmetteurs du virus à l’origine de l’actuelle pandémie. Cela a été confirmé par une étude publiée fin mars dans le journal scientifique Nature.

Le pangolin, qui compte quatre espèces vivant dans les forêts d’Asie du Sud-Est et quatre autres en Afrique, est aussi le mammifère le plus braconné au monde. Selon une ONG un million d’individus auraient été chassés au cours des dix dernières années. Les Chinois en sont les principaux acheteurs. Ils consomment la viande de l’animal, mais utilisent aussi ses écailles, riches en kératine, en raison de sa prétendue vertu thérapeutique. La famille est menacée  d’extinction.

Avec son corps recouvert d’écailles triangulaires l’animal ressemble à une grosse pomme de pin. Attaqué il se met en boule. Le Pangolin se nourrit de fourmis et de termites qu’il capture avec une très longue langue visqueuse pour piéger les insectes. Il fouille les termitières et fourmilières avec ses griffes acérées. 

Publié dans biologie aquatique | Laisser un commentaire

Des poissons étonnants

Dans cet article je vous présente des poissons surprenants et que vous ne verrez probablement jamais en plongée. En effet ils sont très rares OU ils fréquentent des profondeurs inaccessibles au plongeur bouteille OU leur distribution est réduite à une zone reculée OU ils viennent de disparaitre OU vous passez à côté sans les voir …
Ils sont étonnants pour diverses raisons. Il y a les poissons géants ; il y a les monstres et ceux qui ressemblent à tout sauf au poisson type.

Lire la suite

Publié dans biologie aquatique | Laisser un commentaire

Feuille de style pour impression

Certains internautes en particulier les plus âgés veulent souvent imprimer une ou des pages d’un site.
Cette opération ne doit pas se traduire pour l’utilisateur par l’impression d’un nombre inconsidéré de feuilles et une consommation importante d’encre.
Beaucoup de sites proposent une version imprimable de certaines pages sous forme d’un fichier pdf. C’est une solution dépassée car le CSS est désormais capable de gérer une mise en page de qualité en vue de l’impression. Donc c’est désormais inutile et coûteux (en terme de temps de développement) de « doubler » chaque page web de son équivalent pdf.
Il suffit désormais de prévoir une feuille de style pour l’impression !

Lire la suite

 

Publié dans CSS, HTML | Laisser un commentaire

Numérotation automatique des balise titres (h1 à h6)

Si vous maitrisez l’emploi d’un traitement de textes vous savez que l’on dispose d’une fonctionnalité très intéressante : la numérotation automatique des titres. Par exemple les titres de niveau 1 sont précédés d’un chiffre romain en majuscules (I, II, …), les titres de niveau 2 sont précédés d’une lettre majuscule (A,B, …) et les titres de niveau 3 d’un chiffre arabe (1,2,…).

Ou bien vous optez pour la numérotation hiérarchique décimale. Ce qui donne alors :

1-Titre de niveau 1
	11-Titre de niveau 2
	12 -Titre de niveau 2
2-Titre de niveau 1
	21-Titre de niveau 2
	22-Titre de niveau 2
		221 -Titre de niveau 3
	...

Bonne nouvelle : c’est désormais possible dans une page Web d’obtenir la numérotation automatique des titres (balises h1 à h6) grâce à CSS.

Lire la suite

Publié dans CSS, HTML | Laisser un commentaire

Créer un menu « hamburger »

Ces trois barres horizontales sont omniprésentes : jeux vidéo, applications, sites internet, logiciel, etc.
Lorsque vous les voyez, vous savez immédiatement qu’il s’agit d’un bouton vous donnant accès à un menu.
Sur un petit écran les pixels sont précieux. le menu « hamburger » est une bonne solution.

Donc par défaut un menu ‘hamburger’ est masqué.
Si clic sur l’icône ‘hamburger’ alors le menu s’affiche.
Nouveau clic sur l’image ‘hamburger’ et alors le menu disparait.

Lire la suite

Publié dans CSS | Laisser un commentaire

CSS3 : révolution dans le positionnement

 

Le positionnement jusqu’à la version 2 était le point faible de CSS.

Excellent nouvelle : CSS3 introduit deux nouvelles spécifications : flexbox & grid-layout.
L’outil flexbox (boites flexibles) est déjà bien implémenté sur les navigateurs.
Par contre l’outil grid-layout (positionnement en grille) n’est pas intégré dans un navigateur ; devinez lequel …

Ces deux nouveaux outils se complètent parfaitement.
L’outi « grid-layout » permet de construire la structure générale de la page alors que l’outil « flexbox » n’est vraiment à l’aise que dans une seule direction …
Pour prendre une exemple l’outil « grid-layout » sera utilisé pour disposer les grandes divisions de la page (les boites header, nav, article, aside, footer) tandis que l’outil « flexbox » permettra de disposer les différents DIV contenus dans la division ARTICLE, par exemple.

Lire la suite

Publié dans CSS | Tagué | Laisser un commentaire

Les fichiers « spritesheet » ou grilles d’images

Un « spritesheet » est un fichier unique comprenant plusieurs images positionnées les unes à côté des autres.
Pour afficher l’une des images du fichier « spritesheet » il suffit d’utiliser HTML & CSS et en particulier la propriété background-position.
On peut traduire « spritesheet » en feuille de sprites ou encore grille d’images.

Lire la suite

Publié dans CSS | Laisser un commentaire

Disparation de l’esturgeon géant chinois

L’année 2020 débute par une triste nouvelle en matière de biodiversité : le Poisson-spatule chinois (« esturgeon chinois ») qui peut atteindre jusqu’à sept mètres de long est déclaré officiellement disparu. Il n’avait pas fait signe de vie depuis 2009.
L’animal vivait dans le Yangtsé, le troisième plus long fleuve du monde avec plus de 6300 kilomètres.

Publié dans biologie aquatique | Laisser un commentaire

Aquaponie

L’aquaponie est une forme d’agriculture innovante qui combine élevage de poissons et production de fruits et légumes,
70 % de l’eau douce dans le monde sert à l’agriculture, la transformation des aliments, le transport et la chaîne du froid. Ces activités sont responsables de 17 et 35 % des émissions de GES (Gaz à Effet de Serre). 85 % des océans sont victimes de surpêche. Une solution : l’aquaponie.

L’aquaponie : combinaison d’aquaculture et hydroponie

Le mot aquaponie est un néologisme  formé par la contraction des mots aquaculture (élevage d’animaux aquatiques) et  hydroponie (culture de végétaux hors sol).
Il s’agit donc de l’association d’un « aquarium » et de bacs de culture : les poissons (d’eau douce) vivent dans des réservoirs tandis que les plantes sont cultivées hors-sol, c’est-à-dire sans terre dans des bacs exposés à la lumière (pour photosynthèse).

    Les principes de fonctionnement de l’aquaponie sont simples :

  • les poissons produisent des déjections riches en ammoniaque
  • cette eau souillée est pompée vers des bacs de culture où se trouvent un substrat (cailloux, schiste ou argile expansé, etc.) colonisé par des bactéries
  • des bactéries décomposent l’ammoniaque en nitrites puis en nitrates qui sont alors directement assimilables pour la croissance des plantes
  • l’eau désormais filtrée est redirigée par simple gravitation vers le bassin à poissons

Il s’agit donc d’un circuit fermé mais d’un cercle vertueux : rien ne se perd tout se transforme !

Économies d’eau, pas de pesticides ni antibiotiques

Cercle vertueux car cet écosystème artificiel permet de réaliser de très substantielles économies d’eau : jusqu’à 90 % par rapport à l’aquaculture  et l’hydroponie pris séparément, mais également d’éviter les recours à des intrants chimiques et permettre ainsi une production plus naturelle, et même dans la plupart des cas, sans pesticides ni antibiotiques.
L’aquaponie ne peut pas cependant bénéficier du label AB (Agriculture Biologique) car la production est réalisée hors-sol ce qui est paradoxal pour un mode de production aussi écologique …

Une redécouverte plutôt qu’une innovation

L’aquaponie est en fait une pratique ancienne  dont on retrouve la trace en Chine impériale et chez les Aztèques.
En Chine la « rizipisciculture » – c’est-à-dire l’élevage de poissons dans les rizières – peut être considérée comme une forme ancestrale d’aquaponie.
Les Aztèques, également, créaient des étangs à poissons avec îles artificielles flottantes où ils cultivaient du maïs, des courges. Ils collectaient au fond des plans d’eau les déchets des poissons et les utilisaient comme engrais.

Principes et fonctionnement pratique de l’aquaponie

Se mettre à l’aquaponie pour un particulier

Des kits existent pour les particuliers qui prennent à peine plus de place qu’un aquarium classique comme on voit sur la photo ci-dessous :

Publié dans biologie aquatique | Laisser un commentaire